Moucherons dans le compost, que faire ?

Sommaire

Moucherons dans le compost, que faire ?

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Il n’est pas rare, surtout chez les composteurs novices, qu’à un moment ou un autre le compost (quel que soit le type de composteur utilisé) soit sujet à une invasion de moucherons. Comment peut-on se débarrasser de cette présence désagréable et éviter qu’elle ne se reproduise ?

Voici que faire en cas de moucherons dans le compost.

Zoom sur les moucherons des composteurs

Les « nuées » de moucherons issus des composts sont formées de minuscules mouches noires, diptères appelés sciarides. Ils sont attirés par toutes épluchures ou fruits trop mûrs laissés à l’air libre. Leurs larves (minuscules asticots se nourrissant de ces déchets) se développant rapidement dans des conditions favorables de température et d'humidité, ces moucherons peuvent proliférer très rapidement au point de devenir gênants pour la proximité.

Ils pondent leurs œufs sur les déchets azotés laissés à l’air libre avant d’être mis dans le composteur ou sur des fruits conservés trop longtemps à l’air libre après leur achat ou leur cueillette.

Leur prolifération est favorisée par l’humidité et l’acidité des milieux où ils se développent. Les aliments sucrés (fruits et certains féculents) sont particulièrement propices à leur apparition.

Lire l'article Ooreka

1. Débarrassez-vous des moucherons issus des composteurs

  • S’il s’agit d’un lombricomposteur d’intérieur fermé, vous pouvez dans un premier temps piéger mécaniquement un maximum de moucherons après ouverture du couvercle :
    • Posez des attrape-mouches sur lesquels ils vont se coller ou positionnez à proximité une assiette creuse, par exemple, contenant un liquide sucré attractif (jus de fruits…) où ils se noieront.
    • Renouvelez ces pièges jusqu’à extinction des vols.
  • S’il s’agit d’un lombricomposteur à plusieurs plateaux, déplacez un plateau de compost déjà avancé sur celui des aliments frais, ce qui entraînera l’étouffement des moucherons qui s’y trouvent ainsi que des asticots qui vont éclore. Il dissuadera également les moucherons volants de venir y pondre.
  • Si votre composteur est à plateau unique ou s’il s’agit d’un composteur extérieur, recouvrez celui-ci d’une bonne couche de terreau ou de terre du jardin bien sèche ce qui aura les mêmes effets que ci-dessus.

Dans tous les cas, arrêtez quelques jours l’apport de nouveaux déchets jusqu’à ce que les derniers moucherons aient disparu (au maximum une semaine). Pour être bien sûr d’éliminer tous les œufs et asticots présents sur le compost ou aux abords immédiats, nettoyez soigneusement le couvercle et les bords humides de votre composteur.

2. Évitez une nouvelle invasion de moucherons dans votre compost

Après vous être débarrassé de ces moucherons importuns, vous pourrez recommencer à composter en respectant quelques règles simples qui éviteront leur réapparition. Elles tendront à rendre le substrat du composteur moins favorable à leur développement.

  • Stockez vos déchets dans un récipient étanche avant d’en faire l’apport au composteur, vous empêcherez ainsi d’autres moucherons d’y pondre des œufs. Il existe des sceaux pratiques commercialisés à cet effet sous le nom de « bio-seaux », mais n’importe quel autre contenant peut convenir pourvu qu’il soit fermé de façon étanche.
  • Pour éviter une acidité excessive du compost superficiel, ajoutez-y une fois par semaine environ une poignée de cendres (qui contiennent de la potasse) ou à défaut de mélange chaulé du commerce.
  • Enfin, évitez une éventuelle humidité excessive, soit en recouvrant vos déchets d’un peu de tapis de chanvre commercialisé à cet effet avec les bio-composteurs, soit tout simplement en ajoutant régulièrement des papiers et/ou des cartons absorbants en surface des déchets. Pour un composteur au jardin, l’apport de matières sèches peut se faire aussi à partir de feuilles mortes que vous aurez stockées en automne, de gazon séché, de copeaux de bois, de morceaux de carton…


 

Consulter la fiche pratique Ooreka

Matériel nécessaire pour lutter contre les moucherons dans le compost

Imprimer
Cartons

Cartons

Récupération

Cendres de bois

Cendres de bois

Récupération

Papier journal

Papier journal

Récupération

Terreau

Terreau

À partir de 6 € les 50 L

Aussi dans la rubrique :

Réaliser du compost

Sommaire