Sommaire

  • Zoom sur le lombricomposteur
  • Étape 1 : Procurez-vous des bacs adaptés
  • Étape 2 : Perforez 3 bacs et le couvercle
  • Étape 3 : Installez un robinet sur le bac inférieur
  • Étape 4 : Empilez 2 bacs
  • Étape 5 : Mettez le lombricomposteur en service

Même si vous habitez en appartement, rien ne vous empêche de recycler vos déchets organiques et les transformer en compost et en « lombrithé » précieux pour vos plantes. Il suffit de vous équiper d’un lombricomposteur abritant des vers de terre spécifiques dont l’activité biologique permet de transformer les déchets organiques, sans aucune odeur ou nuisance.

Fabriquer son lombricomposteur est très simple. Cette fiche pratique vous explique comment procéder à partir de quelques bacs en plastique.

Zoom sur le lombricomposteur

Un lombricomposteur se compose de :

  • 4 bacs encastrables posés sur un trépied :
    • les bacs supérieurs (étages 2, 3 et 4), perforés de façon à laisser circuler les vers composteurs ;
    • le bac inférieur (étage 1), équipé d'un robinet permettant de recueillir le lombrithé, substance liquide fonctionnant comme un engrais organique puissant.
  • Un couvercle fermant le bac supérieur.

1. Procurez-vous des bacs adaptés

Procurez-vous dans un magasin de bricolage 4 bacs en plastique identiques :

  • encastrables ;
  • avec couvercle (en pratique, seul le couvercle du bac supérieur sera utilisé) ;
  • surtout sans trous servant de poignées (les bacs doivent être absolument étanches afin que les vers ne s'échappent pas) ;
  • de 20 à 30 cm hauteur au maximum ;
  • de longueur et largeur dépendant du volume de déchets à composter, donc de la taille de votre foyer :
    • bacs d'environ 20 x 30 cm pour un foyer de 2 personnes ;
    • bacs d'environ 40 x 50 cm pour un foyer de 4 personnes.

2. Perforez 3 bacs et le couvercle

Perforez le fond de 3 bacs

À l’aide d'une perceuse, perforez le fond de 3 bacs seulement (étages 2, 3 et 4). Les trous doivent :

  • être régulièrement espacés tous les 2 cm sur toute la longueur et la largeur des bacs ;
  • mesurer 6 à 8 mm de diamètre.

Perforez le couvercle de trous d'aération

Faites des trous d'aération très fins sur le couvercle : 3 rangées de trous de 1 mm de diamètre, espacés de 2 cm environ.

3. Installez un robinet sur le bac inférieur

  • Procurez-vous un robinet pour lombricomposteur dans un magasin spécialisé.
  • Percez latéralement, au bas du dernier bac, un trou de la dimension adéquate.
  • Installez le robinet dans ce trou.
  • Colmatez avec un joint d'étanchéité en silicone.

4. Empilez 2 bacs

  • Pour recueillir facilement le lombrithé, posez le bac muni du robinet sur 4 pieds faits chacun de 2 briques superposées.
  • Empilez le premier bac perforé sur le bac à lombrithé.
  • Fermez le tout par le couvercle perforé.

Votre lombricomposteur est prêt à entrer en service.

5. Mettez le lombricomposteur en service

Le démarrage

  • Dans le bac perforé de l'étage 2, déposez une litière : mélangez 2 à 3 cm de terreau de qualité à du papier journal et du carton déchiquetés en morceaux de 2 cm environ. Ajoutez des coquilles d'œufs broyées et humidifiez le tout.
  • Placez-y les vers spécifiques pour lombricompostage : un mélange d'Eisenia Foetida et d'Eisenia Andrei, à acheter dans des magasins spécialisés ou sur Internet :
    • 250 g de vers par personne pour un foyer produisant peu de déchets (repas du midi à l'extérieur, assez faible consommation de fruits et légumes) ;
    • 500 g de vers par personne pour un foyer produisant davantage de déchets.
  • Une fois que les vers se sont enfouis dans la litière, placez une toute petite quantité de déchets organiques.
  • Placez au-dessus de la litière et des vers un tapis d'humidification : une simple couche de papier journal humide fait l'affaire.
  • Placez le couvercle sur le bac de l'étage 2 et conservez les 2 autres bacs pour les utiliser plus tard.
  • Laissez le système sans y toucher et sans apporter de déchets organiques pendant 2 semaines, le temps que les vers s'adaptent à leur environnement.

Alimentez le lombricomposteur en déchets organiques

Au bout de 15 jours, commencez à introduire des déchets compostables à l'étage 2, d'abord à petite dose, puis en augmentant progressivement la quantité.

Ajoutez 1 puis 2 plateaux

Lorsque les déchets de l'étage 2 arrivent à environ 2 cm du haut du plateau, mettez en service l'étage 3 :

  • Placez un nouveau bac perforé sur le premier et mettez-y un peu de vermicompost récupéré dans le bac plein.
  • Placez désormais vos déchets organiques dans le bac de l'étage 3 : les vers vont migrer naturellement de l'étage 2 vers l'étage 3.

Le moment venu, ajoutez le troisième bac perforé et procédez de la même manière.

Récoltez le lombrithé et le compost

  • À l’aide du robinet, collectez régulièrement le lombrithé afin de limiter l'humidité dans le lombricomposteur. Utilisez le lombrithé comme engrais liquide pour vos plantes, en le diluant dans 10 fois son volume d'eau.
  • Au bout d'environ 3 à 6 mois, lorsque les 3 bacs de compostage sont remplis, le compost de l'étage 2 est prêt à être collecté et utilisé :
    • Transférez le bac de l'étage 2 à l'étage 4 et laissez-le 10 minutes sans couvercle, le temps que les quelques vers qui pourraient rester dans le compost soient incités à fuir la lumière et à migrer vers l'étage inférieur.
    • Videz le bac, récupérez le compost et replacez le bac vide à l'étage 4.