Sommaire

  • Qu'est-ce que le compost en tas ?
  • Emplacement du tas de compost
  • Entretenir son compost en tas

Qu'est-ce que le compost en tas ?

Le compost en tas est la méthode la plus simple de compostage, certes, cependant il faut tout de même préparer l'emplacement :

  • Créez un tas d'un mètre cube minimum.
  • Choisissez un emplacement le moins humide possible.
  • Délimitez les contours à chaque nouvelle couche.
  • Ajoutez les déchets en partant du centre vers l'extérieur.

Cette méthode est conseillée pour les grandes surfaces de jardin, supérieures à 1000 m². Qui dit grandes surfaces dit grande quantité de déchets :

  • Broyez les déchets volumineux (souches, branches, haies, pelouse).
  • Diversifiez les couches de déchets, alternez déchets secs et humides.
  • Retournez régulièrement le tas.

Emplacement du tas de compost

Le tas de compost est un amas de déchets organiques qui n'est pas forcément très beau à voir. Il faut donc le placer au mieux pour éviter qu'il ne soit trop visible :

  • placez le tas à l'abri des intempéries,
  • à l'ombre des arbres,
  • au fond du jardin,
  • évitez la proximité avec des points d'eau.

Entretenir son compost en tas

Le compost en tas n'est pas totalement à l'abri des intempéries. Les pluies peuvent rendre le tas trop humide, et la sécheresse le rendre trop sec pour que le processus soit efficace.

  • Il faut surveiller le tas pour éviter tout désagrément.
  • L'ajout en quantité de déchets peut entraîner une décomposition rapide, dans des conditions idéales de température. Veillez à ajouter de l'eau si le tas dégage une certaine chaleur afin d'éviter que le manque d'oxygène arrête le processus.
  • Au bout du premier mois, retournez le tas pour permettre une homogénéisation de la matière.