Composteur en bois

Écrit par les experts Ooreka

©GettyImages

Faire son compost est une démarche écologique qui permet de réduire ses déchets tout en les valorisant comme fertilisant pour le jardin. Comment gérer le compost et où l'entreposer ? Si certains sont partisans du tas au fond du jardin, d'autres préfèrent opter pour un composteur. Le choix d'un composteur en bois paraît intéressant et vaut la peine d'être étudié.

Composteur en bois : le principe du compostage

Un processus de transformation

Composter consiste à récupérer les déchets verts du jardin et de la maison (tontes de gazon, restes de cultures, feuilles mortes…) et à les mettre en tas pour qu'ils se décomposent.

Un processus de transformation des déchets organiques par des micro-organismes et des insectes se déclenche alors, c'est le compostage.

En se décomposant, les déchets produisent du compost, une forme de terreau qui constitue un amendement organique totalement naturel.

À savoir : ne compostez que des matériaux sains et interdisez-vous les plantes et fruits malades, les mauvaises herbes en graine, les tailles de conifères (en particulier les thuyas), les matériaux à la décomposition difficile (cendre de charbon, plastique, métaux, verre, papier journal…) et les produits laitiers, viandes, poissons, produits chimiques ou huiles moteurs…

L'intérêt du compost

En dehors du fait qu'il utilise les déchets verts que nous produisons, le compost permet de fertiliser et d'alléger la terre : la qualité du sol est meilleure, la croissance des végétaux est favorisée. Il améliore la rétention en eau des sols poreux, réduisant d'autant les apports.

Compostage en tas ou composteur

Pour fabriquer le compost, vous avez deux solutions : créer un tas de compost dans un coin de votre jardin ou mettre en place un composteur, appelé aussi bac à compost, en bois ou en plastique. Chaque méthode et chaque matériau présentent des avantages et des inconvénients.

Le compostage en tas

Le compostage en tas consiste, comme son nom l'indique, à entasser les divers matériaux végétaux, en alternant autant que possible végétaux ligneux (bois) et tendres (verts).

Les avantages :

  • Aucune contrainte de volume, vous accumulez autant de matériaux que vous le souhaitez ; réservé aux grands jardins ;
  • Économique, vous n'engagez pas de frais ;

Les moins :

  • Pas de protection, le compost est exposé aux éléments extérieurs (météo, animaux) ;
  • Un aspect rustique, pas forcément très heureux dans un jardin soigné.

Le composteur

Adapté aux jardins urbains, il ne prend pas trop de place au sol, reste discret et offre une solution hygiénique au recyclage des déchets verts. Il maintient le compost à l'abri de la pluie, du froid, de la sécheresse et des animaux.

Vérifiez à l'achat qu'il réunisse bien quelques caractéristiques essentielles :

  • Une ouverture accessible : le dépôt des déchets est facilité, le mélange régulier du compost en formation est possible.
  • Une bonne aération : des modèles proposent des lames de bois espacées permettant l'aération du compost. D'autres gardent aussi un espace entre la planche du bas et le sol, permettant une aération par le bas.
  • Une trappe de récupération : située à la base, elle permet de prélever le compost prêt à être utilisé et évite de démonter le bac.
  • Un couvercle de protection : certains composteurs sont équipés d'un couvercle avec ou sans système de charnières. Si ce n'est pas le cas, il est conseillé de le couvrir avec une bâche.

À noter :moins résistant que le composteur en plastique, qui supporte mieux le processus de transformation des déchets organiques, le composteur en bois est bien plus esthétique.

Caractéristiques du composteur en bois

Un composteur en bois se présente le plus souvent en kit, mais le montage ne présente pas de grosses difficultés. Les lames de bois s'emboîtent ou se disposent facilement. Il peut être en bois naturel ou peint, de forme carré ou rectangulaire. Certains modèles aux belles finitions ressemblent à une ruche.

Privilégiez une construction robuste et un bois de bonne qualité (classe IV) pour favoriser la durabilité du composteur.

Le composteur en bois a un coût certain, qui varie en fonction des matériaux et du volume choisis. Toutefois, vous pouvez diminuer ce coût en le fabriquant vous-même.

Bon à savoir :pour être tout à fait écologique, le composteur doit être labellisé FSC, garantissant que le bois provient de forêts gérées de façon durable.

Quelle contenance choisir ?

Évaluez votre capacité de déchets de cuisine et de déchets de jardin (surface et plantations), avant de choisir le volume de votre composteur. Ainsi, la tonte d'une grande surface de pelouse ou le ramassage des feuilles de grands et nombreux arbres nécessitent d'avoir un gros composteur.

Quelques indications de contenance :

  • Jusqu'à 400 litres : conteneur adapté à une surface de terrain ne dépassant pas 500 m2 et un foyer de 4 personnes.
  • Entre 400 litres et 600 litres : conteneur adapté à une surface de 500 m2 environ, aux déchets de plus gros volumes et un foyer de 4 personnes.
  • À partir de 600 litres : conteneur adapté à une surface de terrain de plus de 1000 m2.
  • 800 litres et plus : conteneur adapté aux grands terrains et à de gros volumes de feuilles.

Conseil : deux composteurs d'un volume moyen sont plus facilement gérables qu'un très grand.

Où placer le composteur en bois ?

Placez de préférence votre composteur en bois dans un endroit abrité du vent et pas trop ensoleillé.

Pensez à l'installer dans un endroit facilement accessible, pour notamment y déposer vos déchets de cuisine de façon régulière.

Prix du composteur en bois

Vous pouvez acheter un composteur en bois en jardinerie ou sur des sites marchands spécialisés dans le jardinage.

Le tableau ci-dessous donne des indications de prix pour différents volumes. Ceux-ci varient sensiblement en fonction de la qualité du bois utilisé et de sa classification (acacia, mélèze, pin sylvestre, pin européen, pin traité ou non, pin des Landes, pin Douglas…) ou des options retenues (couvercle, charnières, ouverture par le bas, lames ajourées, revêtement, assemblage par emboîtement…).

Conteneur en bois

Prix

150 litres

76 x 58 x 56 cm

De 80 € à 100 €

288 litres

80 x 60 x 60 cm

Environ 90 €

350 litres

70 x 76 x 74 cm

De 20 € à 220 €

400 litres

80 x 50 x 100 cm ou 84 x 72 x 85 cm

De 40 € à 110 €

570 litres

100 x 100 x 70 cm ou 84 x 85 x 99 cm

De 60 € à 140 €

650 litres

100 x 100 x 70 cm

De 40 € à 140 €

700 litres

100 x 100 x 70 cm

De 40 € à 85 €

800 litres

80 x 100 x 100 cm

De 75 € à 170 €

1 000 litres

101 x 110 x 107 cm ou 120 x 120 x 70 cm

De 50 € à 60 €



Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !