Sommaire

  • Maître composteur : le spécialiste du compostage
  • Maître composteur : objectifs et missions
  • Maître composteur : formation
  • Maître composteur : une expérience réussie

Professionnel spécialisé dans la pratique du compostage, le maître composteur est un référent technique, un acteur essentiel de la gestion de proximité des biodéchets. Comment devient-on maître composteur, quelles sont ses missions et comment intervient-il ? Petit tour d'horizon…

Maître composteur : le spécialiste du compostage

Le concept de maître composteur est né en Ontario en 1989. L'idée s'est développée et a été reprise dans les années 1990 en Belgique et plus tardivement en France. Actuellement plusieurs organismes proposent des formations dans diverses régions de notre territoire.

Le compostage est en pleine expansion aujourd'hui ; c'est une solution écologique et économique pour réduire les déchets, que de plus en plus de collectivités et de particuliers souhaitent mettre en œuvre. Le maître composteur est ainsi sollicité pour intervenir sur des opérations de compostage tant domestique que collectif.

Maître composteur : objectifs et missions

Le maître composteur maîtrise non seulement la pratique du compostage (individuel, semi-collectif, collectif) et ses différentes techniques, mais il est apte à transmettre son savoir.

Il comprend les problématiques exposées et apporte des solutions viables (analyse des enjeux, des cibles, des stratégies). Il montre que le compostage est une solution simple et utile pour l'environnement.

Il apparaît comme un véritable animateur, capable de communiquer avec tous les publics et de leur proposer des activités adaptées, il sait former de nouveaux élèves composteurs.

Le maître-composteur répond à des compétences et remplit des fonctions précises :

  • Connaître les processus de recyclage des déchets organiques ménagers et des déchets verts du jardin ;
  • Réussir un bon compost et savoir remédier à des dysfonctionnements éventuels (analyse des sols);
  • Promouvoir le compostage à domicile, au niveau local, régional ou national en lien avec des associations ou autres (rencontres, conférences, articles, témoignages dans les médias, site internet spécialisé…) et convaincre de son utilité par des actions pratiques (ateliers, démonstrations…) ;
  • Aider et accompagner les particuliers à réaliser un bon compost, répondre à leurs questions ;
  • Proposer, mettre en place et assurer le suivi des projets de compostage partagé dans les établissements publics ou privés (immeuble, quartier, ville) ;
  • Soutenir et former les collectivités dans leurs actions de prévention et de gestion des déchets (bailleurs, syndics, associations de locataires, établissements scolaires…).

Maître composteur : formation

Il est certain que dans les années à venir, le recours à un maître composteur deviendra plus fréquent. Depuis le 1er janvier 2016, les producteurs de plus de 10 tonnes annuelles de biodéchets ont l'obligation de les trier et de les valoriser. Beaucoup vont devoir consulter des spécialistes.

Des maîtres composteurs exercent aujourd'hui dans des entreprises et des associations du secteur de l'économie sociale et solidaire, dans des écoles et des universités et accompagnent fréquemment des collectivités et des bailleurs.

Pour répondre à ces demandes, des formations se développent ou voient le jour partout en France. Il est important qu'elles soient référencées par l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie). La formation de maître composteur dure entre 6 et 8 jours selon la répartition des modules proposés.

La formation de maître composteur s'adresse à des techniciens, des agents de collectivités, des éducateurs à l'environnement et aussi à des guides composteurs. Elle est assurée par des professionnels spécialistes du compostage et du sol, de l'environnement, du traitement des déchets…

La rémunération du maître composteur s'élève de 16 000 à 19 000 € par an.

Maître composteur : une expérience réussie

L'exemple choisi permet de de voir de façon concrète le métier de maître composteur sur le terrain.

Un département de France a engagé un maître composteur pour l'aider à réaliser un projet de réduction de 7 % de l'ensemble de ses déchets sur 3 ans. L'idée étant de proposer aux acteurs locaux de s'équiper de composteurs.

Le maître composteur a agi sur le terrain en sensibilisant et en formant à l'utilisation du composteur. Il a mis en place et a entretenu un jardin expérimental. Il a fait adhérer les plus gros producteurs de déchets organiques du département (cuisines centrales, collèges, maisons de retraite, hôpitaux et cliniques…) et a fait participer des référents au brassage hebdomadaire du compost en formation. Le terreau a ensuite été utilisé et distribué sur le département pour l'entretien des espaces verts et les projets pédagogiques et scolaires. En 3 ans, il a réussi à créer 25 sites de compostage, notamment dans les collèges. Il continue de développer des opérations de formation et de communication qui touchent aussi les particuliers.

Aussi dans la rubrique :

Réaliser du compost

Sommaire